Comment accueillir?

Version imprimableSend by email

 

Pensez que les vacances, et plus encore les loisirs, constituent une rupture, un changement d’habitudes, de rythmes de vie. Il faut donc bien les encadrer.

Le Centre de Loisirs est un lieu qui favorise les rencontres pour les enfants et les parents. Il est important que l'accueil  se passe au mieux pour tous.

La coopération, l'anticipation et l'information sont essentiels.

Pourquoi cette démarche ?

La loi du 11 février 2005

Cette loi stipule notamment que toute personne handicapée a le droit "à la solidarité de l’ensemble de la collectivité nationale". Trois principes fondamentaux en découlent :

- L’accessibilité généralisée pour tous les domaines de la vie sociale (éducation, emploi, cadre bâti, transports...)
- Le droit à compensation des conséquences du handicap
- La participation et la proximité, mis en œuvre par la création des Maisons départementales des personnes handicapées.

Si l'accueil d'enfants en situation  de handicap est d'abord une question de volonté, cette démarche est cependant nécessaire :

- afin que le projet soit partagé par toute l'équipe, de manière cohérente,

- afin que rien ne soit oublié, dans l'objectif du bien-être de l'enfant,

- afin que l'accueil se passe au mieux, et qu'il devienne un accompagnement des familles et des enfants vers une plus grande intégration dans la société.

Accueillir…c’est quoi ?

Parler "d'accueil", c'est vouloir :
- Que tous les enfants du Centre de Loisirs partagent réellement des moments de vie commune et une camaraderie,

- Que ces enfants soient reconnus avec leurs différences et leurs similitudes,
A moyen terme, que le regard porté sur le handicap change.

Avant le séjour

  • Le projet éducatif

Le projet d'accueil d'enfants en situation de handicap doit être porté par tous, notamment au niveau de l'organisateur de loisirs (mairie, association...) et donc faire partie du projet éducatif global, pour une meilleure intégration.

  • Le projet pédagogique

    Il doit contenir :

    - Les conditions d'accueil de l'enfant,

    - Les modalités de coopération des différents accueils. Pour être réussie, elle doit être préparée en concertation avec tous les éducateurs de l'enfant.

  • Diffuser l'information

    Il est important que le centre informe sur la  possibilité d’accueillir un enfant en situation de handicap (sur votre plaquette par exemple). Pensez à mentionner le nom d'une personne réfèrente et un numéro de téléphone.

  • La rencontre avec les parents de l'enfant

    Le directeur organise une rencontre avec eux. Celle-ci permet de prendre un premier contact, éventuellement de rassurer ou de répondre aux questions des parents.

  • La sensibilisation de l'équipe

Toute l'équipe d’encadrement doit être au courant de l'accueil, et doit être informée des capacités et des difficultés rencontrées par l’enfant. Pensez à gérer les éventuelles questions ou appréhensions que l'intégration peut parfois susciter. La discussion est ici primordiale pour que le séjour se passe bien.

Pendant le séjour

  • L'organisation en détails

    Etre attentif à la vie quotidienne : anticipation et prudence

- L'équipe anticipe les conditions de déroulement des activités : adaptation des activités à tous les enfants.

  • Communiquer avec les parents

Il est important de communiquer le plus possible avec les parents, de donner des informations sur la journée, sur l'enfant, sur ses progrès. Ceci est profitable autant pour les parents que pour vous-mêmes (pour mieux comprendre l'enfant dans son quotidien par exemple)

  • Le "carnet de bord"

Pour améliorer la communication, vous pourrez construire avec l'enfant dans la mesure de ses moyens un "carnet de bord", faits d'écrits, de photos, de dessins...au gré de vos imaginations. Il vous permettra de communiquer, à distance, notamment dans le cas des centres de vacances et des séjours, avec les parents.

Il permettra également à l'enfant de pouvoir communiquer à son entourage des anecdotes concernant son séjour. Ce genre de carnet est un allié précieux pour les enfants autistes ou à comportement autistique.

Vous pouvez par ailleurs vous servir de cette idée de carnet pour tout le centre, et en faire une activité transversale pour tous les enfants...

Après le séjour

 Si possible effectuer un bilan informel avec l'enfant (et l'animateur référent s'il y en a un). S'est-il plu au centre ? Qu'a-t-il aimé ? Moins bien aimé ? Des choses peuvent-elles être changées pour le prochain séjour ?

Il est important ici de pouvoir noter les évolutions de l'enfant au cours du séjour, qui sont toujours encourageantes pour la famille de l'enfant, et l'enfant lui-même.

  • Effectuer un bilan d'équipe

Si vous avez utilisé le "carnet de bord", vous pouvez également le faire circuler, si l'enfant ne s'y oppose pas, aux autres structures accueillant l'enfant.

 

 

6/8 allée de Mondorf-les-Bains
Bâtiment "les mésanges"
54500 VANDOEUVRE-LES-NANCY
Tél 03 83 29 37 23
Fax 03 83 33 11 71

contact@francas54.org

Réalisation Studio Adagio Agence de communication Mulhouse Alsace